Un espace associatif et festif

UN ESPACE ASSOCIATIF FESTIF


Après un incendie destructeur, la commune de Notre Dame de Vaulx souhaite reconstruire sa salle polyvalente.
Ce projet est alors l’occasion de conforter la vocation fédératrice de cet équipement en complétant cette salle multi-activités d’un espace bar/buvette géré par les associations de la commune.
Ces deux entités peuvent alors fonctionner de manière indépendante ou concomitante multipliant les combinaisons d’usages.
La salle, principale positionnée comme à l’origine, dans le bâtiment principal, sera un espace aux proportions généreuses, pouvant s’ouvrir largement au sud sur les aménagements extérieurs.
La salle principale de 140 m² pourra à son tour, accueillir de grands événements, réunissant jusqu’à 120 personnes en intérieur. En parallèle, les rencontres en petit comité seront également appréciées puisque la salle pourra être modulée en sous espaces grâce à un dispositif ingénieux.
Un mur/scène coulissant pourra être déplacé tout le long de cette pièce, au gré des usages et des besoins, partitionnant et animant différents espaces. Dans son prolongement, des locaux «utilitaires» seront organisés, articulant des liaisons avec un espace extérieur couvert.

2019
38 (Isère)
Établissement public
MaÎtrise d’ouvrage : Commune de Notre Dame de Vaulx

Architecte associé : Florian Golay
Paysagiste : Square paysages

Tous les projets


Une école de musique

UNE ÉCOLE DE MUSIQUE


Pour répondre à l'objectif d'accueillir l'association Musica Crolles au sein de l'Espace Paul Jargot, quelques idées simples motivent notre proposition d'extension du bâtiment existant.

Cette proposition consiste à compléter l'architecture du bâtiment existant conçu par l'agence R2K en lui rendant hommage, en prolongeant son écriture singulière et en tâchant de ne pas bouleverser l'image par laquelle les habitants de Crolles et les nombreux spectateurs identifient ce lieu qu'ils fréquentent et apprécient.


A la manière d'une note ajoutée à une portée musicale, notre proposition poursuit la logique d'agencement des volumes bâtis, d'harmonie, que les concepteurs de l'Espace Paul Jargot avaient su composer. Notre proposition décline la gamme des formes courbes que le volume de l'auditorium développe dans ses grandes dimensions, pour offrir dans un moindre format une ponctuation, un contrepoint, une touche finale. Deux disques superposés, légèrement décalés l'un de l'autre et revêtus d'un bardage métallique à joints debout prolongent et intensifient le mouvement de l'ensemble. Deux blanches et deux noires rythment le nouveau tempo de l'équipement...

2018
38 (Isère)

Maîtrise d’ouvrage : Commune de Crolles

Architecte associé : Florian Golay, Frederic Guillaud

Budget 400 000 HT

BE : Vessière &cie, Arcea, Akoé, Axiome, Echologos,

Concours non Lauréat (2ème place)

Tous les projets


Un restaurant scolaire

UN RESTAURANT SCOLAIRE


Témoin de l’activité piscicole de la commune, la maison «Boulud» abrite aujourd’hui des activités périscolaires. Le projet consiste à conserver le rez-de-chaussée de cette maison et de lui adjoindre le programme de restaurant scolaire en connectant l’ensemble par un hall de liaison qui délimite deux patios intérieurs.

Notre proposition de réorganisation du site et d’implantation du nouveau restaurant scolaire nuance ainsi la volonté de faire table rase de l’existant. La clarification du fonctionnement du site est envisagée par le biais de l’implantation d’un nouveau bâtiment, inscrit dans l’emprise d’un carré parfait. Cette forme simple, également identifiable sur toutes ses faces, compense l’impression de manque de repères urbains et paysagers dont le site souffre aujourd’hui. La courbe tendue de sa toiture végétale souligne celles des collines des balmes dauphinoises qui réapparaissent enfin à l’arrière-plan.

Ce nouveau volume est contenu par deux murs en béton de terre coulée, fabriqués à partir du murs en pisé démolis. Des mur-rideaux en ossature bois sont installés perpendiculairement, ils captent le soleil, illuminent les espaces de restauration et diffusent la lumière douce du nord par les patios.

38 (Isère)
Établissement public

Maîtrise d’ouvrage : Saint Savin

Architecte associé : Florian Golay, Frederic Guillaud

BE : Vessière & cie, Arcea, Akoé, Axiome
Budget : 1 520 000 euros HT

Concours non Lauréat (2ème place)

Tous les projets


Une maison observatoire

UNE MAISON OBSERVATOIRE


Une famille de 4 personnes souhaite réaliser une maison à son image, résolument contemporaine.

Ce nouveau logement devra être en relation directe avec son environnement, pour cela, des volumes généreux de plain pied avec le jardin on été dessinés afin de favoriser les moments de convivialité. Les plans s’organisent autour d’un mur de refend, colonne vertébrale du projet, capable de partitionner astucieusement les espaces pour ménager l’intimité de chacun et permettre l’organisation de moment de travail à domicile.

En plus d’atteindre la norme RT2012 en vigueur pour ce type de construction, les clients souhaitent une maison économe en déperdition avec l’installation d’un système de ventilation double flux.

2019
Surface de plancher : 150m²
La Tronche, 38 (Isère)
Commande Privée
Mission : Complète
Architecte associé : Marie Davy

Tous les projets


Champs Elysées

SECONDE VIE POUR LES CHAMPS ÉLYSÉES


Dans un immeuble des années 70, dans le quartier des eaux claires, une jeune propriétaire fait l’acquisition d'un appartement de type T2, occupé jusqu'à présent par une personne âgée.

Décloisonner l'espace, favoriser la luminosité, distinguer une entrée d'une partie nuit, et organiser un maximum de rangements sont les points de départ de la réorganisation judicieuse de ce logement. Pour se faire, certaines cloisons ont été abattues, l'ensemble des sols a été remplacé, et une palette de matériaux contemporaine a été déployée afin d'offrir une nouvelle lecture de ces espaces quotidiens.

2017
38 (Isère)
Commande Privée

Tous les projets


Une grange des maths

Une grange des maths


Le projet se situe dans la commune de Varces-Allières-Risset, dans le parc où se trouvait l’ancienne propriété Beylier, et qui appartient désormais à la commune. Le projet consiste à ouvrir la propriété, pour valoriser son patrimoine bâti et son environnement paysager, afin d’offrir un nouveau lieu de vie aux Varçois. Pour ce faire, deux programmes principaux ont été envisagés pour organiser ce nouveau site : la «grange des maths», équipement socio-éducatif, qui accueillera principalement un public de scolaire et un ensemble de salles polyvalentes, nouveau lieu de rencontre à l’attention des Varçois.

En cours
38 (Isère)
Établissement public

Maîtrise d’ouvrage : Commune de Varces Allières Risset

Architecte associé : Florian Golay

Paysagiste : Square paysage

Perspective : Frederic Guillaud

 

 

Tous les projets


Un premier pas

Un premier pas vers l'architecture


Un premier pas vers l’architecture est un dispositif de sensibilisation à l’architecture pour des jeunes de l’agglomération grenobloise proposé par Architecture In Vivo en partenariat avec la Maison de l’Architecture de l’Isère et l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble.
Il permet la découverte de l’architecture contemporaine et du métier d’architecte par des visites et des ateliers accompagnés par un intervenant-architecte sur un ensemble de quatre séances.

Six éditions ont été menées depuis septembre 2011, regroupant au total 88 classes soit environ 2068 jeunes de la maternelle au lycée.

Edition n°7 2017-2018
38 (Isère)

Structure porteuse : Maison de l'architecture de l'Isère / École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble

Création : Architecture In vivo

Mission : Pilotage du dispositif, coordination des animations et des interventions

 

Tous les projets


Artas

ARTAS


Commune de 2000 habitants dans le nord Isère, la municipalité souhaitait mener une réflexion globale sur l’évolution du centre village.

Cette démarche prospective s’articula autour de 3 axes :
• Identifier/mesurer les capacités d’évolution des tènements communaux afin d’offrir de nouveaux logements.
• Mener une réflexion sur une stratégie de redynamisation du tissu commercial et des services à la personne.
• Hiérarchiser les différents modes de déplacement afin de définir de nouveaux espaces publics qualitatifs pour offrir un nouveau visage à ce centre bourg.

Pour mener à bien cette réflexion plurielle, une démarche de concertation a été menée avec les habitants d’Artas, dont les pratiques et les attentes ont été sollicitées à chaque étape du processus de cette étude.

2017
38 (Isère)
Établissement public

Maîtrise d’ouvrage :
Commune de Artas

Programme :
Mission de programmation et prospective de développement du centre village

Équipe de projet :
Verdance Paysagiste mandataire, Noémie Guimbard, Architecte et Jean Masson stratégie commerciale.

Tous les projets


Un gîte

UN GÎTE D'ÉTAPE, LIEU DE VIE DES ENGINOIS


La volonté des élus de créer un lieu de vie pour le village, à destination des Enginois, mais également des visiteurs a aboutie à la rénovation de la grange Coynel en restaurant gîte. La proximité de Grenoble fait en effet d’Engins un site de randonnée fréquenté en toutes saisons.

Le projet a pour objet de valoriser l’architecture traditionnelle en pierre de la grange, tout en proposant un équipement contemporain et polyvalent capable de s’adapter aux usages saisonniers.

Afin d’offrir un cadre chaleureux propice à la détente, les abords de la grange feront l’objet d’un aménagement paysager proposant de nouveaux stationnements et une large terrasse ensoleillée, où les promeneurs pourront se restaurer. Afin de vérifier la faisabilité de ces objectifs, la mission s’introduit par une phase d’étude afin de sonder conjointement la faisabilité architecturale, le bilan économique de ce changement de destination et les éléments de programme présentis grâce à un travail de scénarios.

2018
38 (Isère)
Établissement public

Maîtrise d’ouvrage : Commune d'Engins

Architecte associé : Florian Golay
Paysagiste : Square paysages

Tous les projets


Regards de jeunes habitants

REGARDS DE JEUNES HABITANTS


La Ville de Grenoble, dans le cadre de la révision du PLU, a demandé à la Maison de l’architecture de concevoir des interventions pédagogiques pour recueillir le regard sensible des enfants sur leur environnement urbain.

Quatre quartiers (Ile Verte, Jouhaux, Beauvert et Chorrier) ont été le support d’actions de sensibilisation à l’urbanisme pour 4 classes de CM.

A la suite de 5 séances mêlant notions d’urbanisme, visite du quartier, productions créatives, une exposition à la Plateforme de Grenoble a été mise en place pour valoriser leur regard.

Une matinée d’échanges entre les élus grenoblois et les enfants a également été organisé pour permettre de aux enfants de s’exprimer sur ce qui fait sens pour eux dans leur environnement urbain.

Équipe : 
Action portée par la Maison de l’architecture de l’Isère, architecture in vivo

conception et animation de l’ensemble des interventions (co-animation avec Architecture In Vivo et scénographie de l’exposition (avec  Architecture In Vivo).

2014
38 (Isère)

Programme :
Regards de jeunes habitants dans le cadre de la réflexion sur le PLU de Grenoble.

Tous les projets